Jihadiste français tué en Syrie : "Charaffe al Mouadan était parvenu à entraîner les autres"

DirectLCI
"C'était un nom qui était revenu bien avant les attentats du Bataclan, Charaffe al Mouadan était l'un de ceux, pour ne pas dire le principal, qui était parvenu à entraîner les autres", a expliqué Jean-Chrsitophe Lagarde, maire de Drancy et député UDI, de Seine-Saint-Denis. Le français Charaffe al Mouadan, un combattant de l'Etat islamique lié à Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris, a été tué en Syrie, a déclaré mardi, le colonel américain Steve Warren, porte-parole de la coalition anti-Daech. Le jihadiste était un ami de l'un des kamikazes du Bataclan Samy Amimour.

Plus d'articles