Jihadistes en sommeil en France : "4 ou 5% risquent de poser problème" selon Squarcini

FRANCE
DirectLCI
Invité de LCI Matin-Radio Classique, Bernard Squarcini, ancien patron de la DCRI, a estimé qu'"en prédisposition au passage à l'acte, nous avons entre 50 et 100 personnes capables".
Lire et commenter