JO de 2016 : la flamme olympique portée par un réfugié syrien

DirectLCI
Ibrahim Al-Hussein, réfugié syrien, a porté la flamme olympique mardi dans le camp d'Eleonas, à Athènes. Avant d'être amputé d'une jambe, c'était un nageur de compétition en Syrie. Porter le symbole des JO est un premier pas vers son rêve : participer aux Jeux. En attendant, il continue de s'entraîner tous les jours.

Sur le même sujet

Lire et commenter