Johanna Rolland dernière de la classe pour les supporters d'A la nantaise

Johanna Rolland dernière de la classe pour les supporters d'A la nantaise

DirectLCI
SPORT – L’association A la nantaise, qui milite pour un projet d’actionnariat populaire au sein du FC Nantes avait adressé une lettre ouverte aux candidats à l’élection à Nantes. Elle leur demande de prendre positions sur des propositions qu’elle formule.

"Vous devez apprendre à jouer collectif. Ne soyez pas aussi passive et ne vous reposez pas sur vos acquis." C’est la remarque, en forme de correction de copie, que l’association A la nantaise adresse à la candidate socialiste Johanna Rolland. Le tout assorti d’une note : 5/10.

L’association de supporteurs, qui milite pour le développement d’un actionnariat populaire au sein du FC Nantes a en effet interpellé les candidats aux municipales de Nantes à la mi-janvier, leur demandant leurs positions sur plusieurs propositions qu’elle formule. Selon leurs réponses, elle a accordé des notes et dresse un premier bilan de son action de lobbying.

Quatre demandes pour le foot à Nantes

A la nantaise demande ainsi la création d’une "Table jaune", qui réunirait une fois par trimestre les responsables du FC Nantes et les acteurs du territoire. Elle souhaite également l’affirmation d’un "soutien concret au projet d’actionnariat populaire", permettant à d’intégrer les supporteurs et acteurs économiques dans les organes de décision du club. Autre demande : l’accueil à Nantes du siège du Conseil national des supporteurs de football, une instance dont le lancement a été annoncé par le ministère des Sports fin décembre. Enfin, l'association demande un fléchage précis "garantissant que les subventions accordées chaque année à l’ensemble des clubs sportifs soient utilisées véritablement pour des actions sociales et éducatives, et non pas pour la rémunération des joueurs professionnels."

Les têtes de liste ont été notées sur dix. Une réponse à chacune des quatre propositions était notée sur deux ; l’organisation d’une entrevue permettait également de gagner deux points. Avec un total de 5/10, la socialiste Johanna Rolland obtient ainsi la note la plus faible, pour une moyenne de 7,8/10.

Un mauvaise score en partie dû au fait que la candidate socialiste est la seule tête de liste à ne pas avoir accordé d’entrevue "malgré des demandes de rendez-vous formulées dès juillet". A la nantaise trouve en outre que Johanna Rolland "esquive la question de la création de la Table Jaune". Dans sa réponse, la candidate socialiste avait en effet estimé que "ce lieu de débat doit à notre sens être élargi à tous les enjeux du sport de haut niveau à Nantes. Ne venons-nous pas d’être désignés, une fois de plus, comme la ville la plus sportive de France ?" "Vous bottez en touche !", répond A la Nantaise. Qui, alors, est premier de la classe sur le sujet, selon l'association ? Les prochaines copies doivent être remises dans les prochains jours...
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter