Journée sans voiture : les taxis se mettent au vert

Journée sans voiture : les taxis se mettent au vert

ENVIRONNEMENT - Vade retro automobilistes. Ce dimanche, la moitié de Paris sera sans voiture. Seuls les piétons, vélos, transports en commun et taxis auront le droit de circuler. Et cette année, ces derniers font preuve d'originalité pour promouvoir leurs véhicules verts.

Dimanche sera "une journée sans voiture XXL" à Paris, dixit la mairie. Elle concernera les 20 arrondissements de la capitale (pas le périphérique), soit un territoire "cinq fois plus grand" qu'en 2015, lors de la première édition. 650 km de chaussées seront donc fermées à la circulation de 11h à 18h. 

Seuls véhicules autorisés : les transports en commun, les véhicules d'urgence, les livreurs et les taxis mais leur vitesse sera limitée à 20 km/h. Par ailleurs, hors de ces zones, la vitesse sera également limitée à 20 km/h. 

Toute l'info sur

Les berges de Seine sans voiture : la polémique à Paris

Courses offertes et plantes dépolluantes pour les usagers des taxis

 

Et cette année, les taxis, ces "mal-aimés" du bitume parisien ont décidé d'aller dans la surenchère verte. Ainsi, la compagnie G7 offrira ce dimanche toutes leurs courses aux clients qui héleront l'un des sept véhicules électriques du groupe en circulation ce jour-là.

De son côté, Taxis Bleus offrira une plante dépolluante à ses usagers pour toute commande par téléphone d'un "taxi vert" à faibles émissions en CO2.

Une façon de séduire la clientèle qui s'est détournée ces derniers temps vers les Véhicules de Transport avec Chauffeur (VTC). D'autant que ces derniers seront interdits de circulation dimanche dans Paris. Ce qui devrait raviver la guéguerre VTC/taxis. Et la mairie de Paris s'en explique : "Nous ne faisons qu'appliquer la définition du transport public du code de la route. Or les VTC ne sont pas reconnus comme étant du transport public, contrairement aux taxis, qui, eux, sont autorisés à rouler dans les voies de bus. Bien entendu il existe des dérogations pour les véhicules d'urgence et de sécurité."

Arguments non recevables pour les VTC, qui entendent bien ne pas se laisser faire. Les chauffeurs de SnapCar circuleront tout de même dimanche et "s’ils reçoivent des contraventions, elles seront attaquables devant le tribunal administratif", assène Yves Weisselberger, le patron de SnapCar.

La "Journée sans voiture" est prévu pour avoir lieu tous les ans.

La première "Journée sans voiture" avait en septembre dernier suscité "l'engouement et permis, le temps d'une journée, de réduire fortement les émissions polluantes et les nuisances sonores", indique la Ville. Selon Airparif, les niveaux de dioxyde d’azote avaient baissé de 40% dans les quartiers concernés par la première opération sans voiture. L'événement est donc prévu pour avoir lieu tous les ans.

 Et dans ce désir de réduire la place de la voiture en ville, le Conseil de Paris doit également voter ce lundi la piétonisation définitive des berges de Seine rive droite au coeur de Paris.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

    Les Américains vaccinés peuvent se réunir sans masque : la mise au point du Dr Gérald Kierzek

    EN DIRECT - Covid-19 : le Spoutnik-V sera produit en Italie

    "C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

    Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

    Lire et commenter