Journées du patrimoine : quatre manières insolites de découvrir l'envers du décor

Journées du patrimoine : quatre manières insolites de découvrir l'envers du décor

CULTURE - Les 31e Journées du Patrimoine se déroulent ce samedi 20 et dimanche 21 septembre. Plus de 2 000 visites et animations sont proposées dans la région. Petite sélection à Nantes.

Le plus dur sera à coup sûr de choisir : pour les Journées du patrimoine ce week-end, plus de 1 000 sites ouvrent leurs portes dans la région. Petite sélection.

Dans les coulisses du pouvoir. Où et comment travaille Johanna Rolland, la maire de Nantes ? A quoi ressemble le bureau du président de Région Jacques Auxiette ? Vous allez tout savoir. L’Hôtel de ville (rue de Strasbourg) organise des visites samedi et dimanche, à la découverte de la cour d’honneur, de la salle du conseil… L’Hôtel de région, sur l’île de Nantes, propose au public de gravir son double escalier monumental, de mettre les pieds dans le bureau du président, l’hémicycle de l’assemblée, ou encore son centre de ressources qui recèle 10 000 ouvrages sur l’histoire locale. En prime, il sera possible d’embarquer une heure sur le Trentemoult 2, pour découvrir l’île de Nantes du côté du fleuve…

Des lieux qui n’ouvrent qu’une fois par an. Le panorama à 360 degrés depuis le sommet de la tour Dobrée, les fouilles archéologiques du manoir de la touche, la visite du bâtiment Daviais du département (rue Sully) et sa coque métallique… Si ces lieux sont des classiques, les Journées du patrimoine restent une des rares occasions d’en profiter. D’autres sont plus méconnus : comme l’ancien Observatoire de la marine de Nantes, rue Flandres-Dunkerque, où, au XIXe, les officiers de la marine étaient formés à la pratique de la navigation astronomique ouvert samedi et dimanche. A voir aussi, l’ancienne "salle à tracer" des chantiers navals Dubigeon, dans le Bas-Chantenay, où étaient dessinées les pièces des futurs navires, comme Le Belem (inscriptions obligatoires au 02 40 47 60 74).

Un patrimoine qui est aussi naturel. Cette année, la Ville a souhaité valoriser une de ses richesses : l’Erdre. Aménagée au Moyen-Âge, canalisée au XIXe, la rivière a été l’un des axes importants de la navigation fluviale française. Plusieurs types de visites sont proposés : l’application mobile Baludik fait ainsi découvrir au visiteur la biodiversité de cette vallée, à travers 8 sites, des 50-Otages au pont de la Motte-Rouge. Dimanche, un programme de "visites flash" est proposé, sur l’histoire des bords de l’Erdre, autour de thèmes à chaque fois bien précis : comblements, transformation des rives, activités industrielles…

Des visites la nuit ! Pourquoi ne pas changer d’ambiance… et profiter de la ville sous la lumière des lampadaires. Samedi, à 20 h 30 et 21 h, Nantes tourisme propose des visites guidées autour du "Plan lumière" mis en place sur les axes historiques de la cité : porte Saint-Pierre, Cathédrale, Bouffay… Inscriptions obligatoires auprès de Nantes tourisme. Certains sites font aussi durer le plaisir nocturne, en ouvrant jusqu’à 22 h 30 : Château des ducs, chapelle de l’Oratoire ou encore Musée d’histoire naturelle…

> Programme complet sur le site www.nantes.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la quarantaine obligatoire pour entrer en France étendue à sept nouveaux pays

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.