Justice : perdre un procès à cause des publications sur les réseaux sociaux

FRANCE
DirectLCI
ŒIL DU WEB. Une avocate explique dans Rue89, qu'elle a gagné de nombreux procès grâce aux photos publiées sur Facebook. Les captures écrans sont des preuves recevables par les juges or souvent, elles permettent de prouver un adultère et bien d'autres affaires. De même, les insultes à l'encontre de la partie adverse ou du juge sont peu appréciées par les magistrats.
Lire et commenter