Kepel: "Beaucoup de forces s'affrontent en Turquie et la situation sécuritaire s'en ressent"

DirectLCI
"La Turquie de Monsieur Erdogan avait voulu s'impliquer au Moyen-Orient et pensait mieux contrôler ce qui se passait en Syrie et en Irak. Or aujourd'hui le phénomène est en train d'entrer en Turquie par un phénomène de retour, explique le politologue Gilles Kepel, invité de LCI.

Sur le même sujet

Lire et commenter