Kiss My Shoe, le réseau social des amoureuses des chaussures

Kiss My Shoe, le réseau social des amoureuses des chaussures

INNOVATION – Deux Toulousains ont créé une application pour smartphones dédiée aux chaussures. Kiss My Shoe permet aux amoureuses d'escarpins de poster des photos de leurs plus beaux escarpins.

Un réseau social à votre pointure. Message aux fashionnistas amoureuses des escarpins: Kiss My Shoe est taillé pour vous. Depuis quelques jours, le site Web dédié aux souliers pour femmes lancé en janvier 2014 se décline désormais via deux applications pour Android et Apple.

"C'est l'Instagram de la chaussure, ça se veut avant tout très visuel", assure Simon Goût, 29 ans un des fondateurs de la marque avec son frère Jean. Mais pas seulement. Car si Kiss My Shoe met avant en photo ses dernières "pompes", on peut aussi acheter le dernier modèle à la mode.

Un week-end, une amie et dix paires de chaussures 

"Aujourd'hui ce que les femmes portent aux pieds est un élément à part entière de leur look", affirment Simon et Jean. Issus d'une famille d'entrepreneurs basés dans le Tarn, les deux jeunes hommes ont eu l'idée du concept après un week-end passé au domicile familial avec une amie !

"Elle est venue deux jours à la maison, dans un de ses sacs elle n'avait pas moins de dix paires de chaussures", raconte en rigolant Simon. "On voulait monter notre start-up , on tenait notre idée", confirme Jean.

Bientôt un système de géolocalisation

Après quelques mois de développement et de partenariat noués avec des grandes marques, La Redoute, Zalendo, Saranza, les deux entrepreneurs sont hébergés depuis six mois dans les locaux de La Cantine , pépinière d'entreprises innovantes.

"Bientôt l'internaute pourra prendre en photo une chaussure d'une amie et grâce à la marque géolocaliser la boutique où elle est vendue", explique Simon Gout. Les deux frangins voient l'année 2015 se profiler sous de bons auspices avec au programme une levée de fonds pour asseoir définitivement l'entreprise et un développement de la marque en Amérique du Sud voire en Turquie. Avant pourquoi pas une déclinaison de leur concept pour les hommes !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, disparu en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.