La belle histoire du jour : il aide une jeune femme à accoucher à la gendarmerie

La belle histoire du jour : il aide une jeune femme à accoucher à la gendarmerie
FRANCE

NAISSANCE – Une femme de 26 ans a accouché en urgence d’une petite fille vendredi matin sur le parking de la gendarmerie de Pont-de-Roide (Doubs) grâce à l’aide d’un militaire.

Jérôme Boulet ne pensait pas vivre une journée aussi incroyable. Pourtant, c’est bien grâce à l’intervention de ce gendarme de 50 ans qu’une femme de 26 ans a pu donner naissance à une petite fille dans le Doubs vendredi matin.

Il est 10h30 lorsqu’une femme arrive en courant, affolée, devant ce gendarme chargé notamment de l’accueil à la gendarmerie de Pont-de-Roide. Dans sa voiture, elle transporte sa voisine enceinte, qui devait se rendre à la maternité de Montbéliard. Sans paniquer, le gendarme demande alors à cette femme de rentrer la voiture sur le parking de la gendarmerie avant d’appeler les pompiers.

Couvertures et serviettes pour réchauffer la maman et le bébé

Mais il est trop tard : la jeune femme doit accoucher maintenant. Jérôme Boulet s’occupe de faire accoucher la jeune femme. "La dame me dit que le bébé va sortir alors j’ai baissé son pantalon et sa culotte et j’ai vu que sa tête commençait à sortir", raconte le héros du jour à France Bleu Belfort-Montbéliard. Le dossier du siège en position couchette, le gendarme se rappelle les gestes qu'il a vu faire lors de la naissance de ses trois enfants et des formations de secouristes.

La jeune maman donne alors naissance à une petite fille tandis que les collègues de Jérôme Boulet apportent couverture et serviettes pour les réchauffer. Le gendarme met aussi un peu de chauffage dans la voiture en attendant que les pompiers arrivent. Ces derniers coupent le cordon ombilical et prennent en charge le bébé et sa maman, déjà mère d’une fillette, en les conduisant à la maternité de Montbéliard.

"Comme on dit qu’à la gendarmerie on sait tout faire, j’ai fait ce qu’il fallait", a raconté peu après le gendarme à l’AFP. "C’est la première fois que ça arrive dans notre brigade. Je suis très fier d’avoir pu aider cette dame", a-t-il déclaré à France Bleu Belfort-Montbéliard. Après cette aventure dont il se souviendra longtemps, Jérôme Boulet est ensuite retourné travailler à la gendarmerie. Plein de beaux souvenirs en tête.

Lire et commenter