La binationalité concerne 3,3 millions de personnes en France

DirectLCI
Le président François Hollande a tranché mercredi à la suite du Conseil des ministres : la déchéance de nationalité pour les binationaux est maintenue et fera partie de la réforme constitutionnelle. 3,3 millions de personnes seraient donc concernées en France, ce qui représente 5% de la population entre 18 et 50 ans. 90% sont immigrés ou descendants d'immigrés. Ils sont pour la plupart originaires de Turquie, du Maghreb ou du Portugal.

Plus d'articles