La CEDH confirme la peine de Pierre Bodein

FRANCE
La Cour européenne des Droits de l'Homme a jugé que la peine de perpétuité réelle infligée à Pierre Bodein par la France n'avait rien de "dégradant ou d'inhumain" et ne viole pas la Convention européenne des Droits de l'Homme, le texte qui fait référence.
Lire et commenter