La centrale nucléaire de Fessenheim à l'arrêt forcé

La centrale nucléaire de Fessenheim à l'arrêt forcé

France
DirectLCI
NUCLEAIRE - Depuis vendredi à 22h40, la centrale nucléaire de Fessenheim est totalement à l'arrêt, du fait d'un incident d’origine indéterminée. L'occasion, estiment les opposants à son exploitation, de ne jamais la relancer.

Les deux coeurs de la plus vieille centrale nucléaire française ont tour à tour cessé de battre vendredi soir. Qu'on se rassure, il n'y aurait aucun risque, a certifié depuis les lieux un porte-parole d'EDF. "Il n’y a aucune conséquence pour la sûreté des installations et pour l’environnent", a ainsi indiqué ce responsable, décrivant pour les non-initiés ce qui venait de se passer, soit le bon fonctionnement d'une sorte de disjoncteur en cas de défaillance du système. Rassurant, ou pas...

Des chaudières atomiques à bout de souffle ?

Selon ce cadre d'Electricité de France, cette interruption totale de la production d'électricité à Fessenheim tiendrait presque de la routine et ne menacerait en rien la population alentour. Pour mémoire, le réacteur atomique n°1 était déjà à l'arrêt depuis avril dernier, du fait d'une fuite au niveau de son système d'alimentation d'eau. Le second réacteur tombé en panne, sans que l'on sache encore précisément pourquoi, l'opérateur se veut rassurant, mais se trouve un peu à court d'arguments.

Pour les tenants d'un arrêt pur et simple de l'exploitation de cette centrale nucléaire qu'ils considèrent comme obsolète et dangereuse, les associations anti-Fessenheim ont estimé samedi dans un communiqué qu'il "est temps d’arrêter cet acharnement sur ces vieilles chaudières atomiques à bout de souffle et de plus en plus dangereuses". Et d'enjoindre le gouvernement à l'occasion de cette interruption impromptue de leur service de proclamer leur arrêt définitif.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter