La colère du numéro 3 de la gendarmerie

La colère du numéro 3 de la gendarmerie
FRANCE

Ses propos datent de début décembre. Auditionné à l'Assemblée nationale, le général Bertrand Soubelet a dénoncé la lourdeur des procédures judiciaires et une réponse à la délinquance pas du tout adaptée. La Direction générale de la gendarmerie n’a pas commenté ses propos. Pour Manuel Valls, "l’incident est clos".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent