La communauté de Saint-Jean au cœur d’une affaire de pédophilie pour la troisième fois

DirectLCI
Condamné à un an de prison avec sursis vendredi pour des faits d’attouchements sur mineur, Régis Peillon affirme que la communauté de Saint-Jean, à laquelle il appartenait, connaissait ses vices : "J’avais mis au courant, avant ma rentrée, de mes difficultés relationnelles et affectives (…), on me répétait que ça allait passer", a-t-il écrit dans sa lettre de démission à la congrégation. Il s’agit du troisième religieux de la communauté à comparaître pour agressions sexuelles.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter