La criminalité environnementale, quatrième source de profits pour le crime organisé

DirectLCI
Après le trafic de drogue ou de contrefaçon, la criminalité environnementale représente la quatrième source de profits pour le crime organisé soit près de 230 milliards de dollars par an. Les précisions du professeur de droit à l'université de Versailles, Laurent Neyret.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter