La débat sur la durée de la prescription relancé

DirectLCI
"La prescription ne peut pas être une échelle de mesure de la gravité des infractions", affirme Esther Benbassa, sénatrice du Val de Marne, pour qui cette durée de prescription doit être raisonnable.

Sur le même sujet

Lire et commenter