La déchéance de nationalité maintenue : retour sur un imbroglio politique

France
DirectLCI
Après des tergiversations entre Christiane Taubira et Manuel Valls, le président François Hollande a tranché mercredi à la suite du Conseil des ministres : la déchéance de nationalité pour les binationaux est maintenue et fera partie de la réforme constitutionnelle. Pour le Premier ministre, c’est "une mesure à caractère hautement symbolique". Elle avait été définie par le chef de l'Etat lors de son discours devant le Parlement réuni en Congrès, trois jours après les attentats de Paris.

Sur le même sujet

Lire et commenter