La dengue fait son apparition dans le Var

FRANCE

SANTE - Un cas de dengue autochtone a été découvert dans le Var, ont annoncé l'Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur et la préfecture du Var. Cette infection virale se transmet par le moustique tigre.

Vigilante, l' Agence régionale de santé (ARS) se veut néanmoins rassurante. Après la confirmation d'un premier cas de dengue dans le Var, elle a publié un communiqué annonçant qu'il s'agissait "pour l'instant d'un cas unique et géographiquement isolé. La personne contaminée a consulté un médecin traitant et son état n'inspire aucune inquiétude".

"On parle de cas autochtone quand une personne a contracté la maladie sur le territoire national et n'a pas voyagé dans une zone où circule le virus dans les quinze jours précédents", précise l'ARS, qui n'a donné aucune information sur l’âge et le sexe de l’individu contaminé.

Opération démoustication

Ce vendredi, le département du Var a été "officiellement placé en niveau 2 du plan national anti-dissémination du chikungunya et de la dengue", ont indiqué l’ARS et la préfecture. Parallèlement, des actions de démoustication sont menées autour de la zone de résidence de la personne concernée.

La dengue (anciennement appelée " grippe tropicale" ou "fièvre rouge") est transmise à l'homme par l'intermédiaire du moustique tigre (aedes albopictus) , dont la particularité est de piquer essentiellement le jour – avec un pic d'agressivité au lever du jour et un autre au crépuscule. Cette infection virale, le plus souvent bénigne, provoque fièvre, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, fatigue, nausées, vomissements et éruptions cutanées.

Deux cas de transmission autochtone de dengue avaient été recensés en 2010 à Nice (Alpes-Maritimes).
 

Lire et commenter