La drôle de gestion des ressources humaines de la ville de Drancy

La drôle de gestion des ressources humaines de la ville de Drancy

CLIENTELISME - Un rapport de la Chambre régionale des comptes d'Île-de-France accuse Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy et patron de l’UDI, "de nombreuses et graves irrégularités" dans la gestion de sa ville.

Rien ne va plus pour Jean-Christophe Lagarde, le nouveau patron de l’UDI . Après avoir été épinglé par le site Rue89 sur des soupçons de clientélisme , voilà que la Chambre régionale des comptes d'Île-de-France met le nez dans les affaires du maire de Drancy.

Et ce que l’organisme y a trouvé n’est pas reluisant pour l'élu. "De nombreuses et graves irrégularités" entachent la gestion des ressources humaines de la ville, selon la chambre régionale. Le maire est accusé d'attribuer trop largement des jours de congés à ses agents, "en dehors de toute base légale et d'habilitation”. Ainsi si vous vous montrez plaisant, vous pourrez décrocher dix jours "gratis", privilège réservé aux titulaires de la “médaille d’honneur”.

"Irrégularités nombreuses et persistantes”

Coût pour la ville : 1,3 million d'euros, contribuant à faire baisser le temps de travail effectif moyen à 32,7 heures, contre 35 heures en théorie, selon la la Chambre régionale. Ce qui n’empêche pas le maire d’avoir massivement recours aux heures supplémentaire…. tout ceci avec l’argent du contribuable.

Outre ces vacances “bonus”, le maire UDI est pointé du doigt pour des rémunérations indues. La Chambre régionale des comptes d'Île-de-France relève des "irrégularités nombreuses et persistantes concernent le recrutement et la rémunération de personnels contractuels et des collaborateurs de cabinet" du député-maire. L'un des collaborateurs de M. Lagarde aurait perçu, en 2011 et 2012, entre 2.600 et 2.700 euros de "trop" par rapport au maximum autorisé, tandis que des agents contractuels ont vu leur contrat, de catégorie A, renouvelé sans qu'une offre ait été publiée dans les règles. Le maire UDI avait déjà été soupçonné en 2013 dans une affaire de marché publics, mais il avait été ensuite relaxé.

De son côté, Jean-Christophe Lagarde dénonce une procédure comprenant "bien des erreurs, beaucoup de poncifs et une dose incalculable de mauvaise foi" sur la situation financière de sa ville. Concernant les ressources humaines, il affirme respecter la loi sur le temps de travail ou les congés et souligne que Drancy "a limité la croissance de sa masse salariale à 0,5%" entre 2006 et 2012, contre "18% pour la moyenne des collectivités".

EN SAVOIR +
>> Quatre choses à savoir sur Jean-Christophe Lagarde, le nouveau patron de l'UDI >> Jean-Christophe Lagarde impliqué dans une affaire de marchés publics

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Proche-Orient : une frappe israélienne touche le domicile du chef du Hamas à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.