La fin de vie de Vincent Lambert au Conseil d'Etat

DirectLCI
La bataille pour ou contre le maintien en vie de Vincent Lambert, qui déchire la famille de cet homme tétraplégique en état végétatif chronique, arrive jeudi devant le Conseil d'Etat, dont la décision sera aussi guettée par la communauté médicale. La plus haute juridiction administrative française dispose de 48 heures pour se prononcer, délai qui peut être dépassé quand le cas ne relève pas de l'urgence.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter