La forêt d’Orléans passée à la loupe, des capteurs pour étudier son fonctionnement

DirectLCI
La forêt d’Orléans, plus grand massif domaniale de France, est devenue le "laboratoire" de chercheurs. Ils y ont installé des dispositifs pour étudier son fonctionnement. Par exemple, des pluviomètres ou capteurs permettant de mesurer le rayonnement solaire. L’un des enjeux, se rendre compte de l’impact du réchauffement climatique sur l’écosystème.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter