La fusion Nord-Pas-de-Calais et Picardie rime avec division

La fusion Nord-Pas-de-Calais et Picardie rime avec division

France
DirectLCI
POLITIQUE – L'annonce d'une éventuelle union du Nord Pas-de-Calais avec l'Aisne et/ou la Somme a fait réagir les personnalités politiques nordistes. Elles ne sont pas du même avis.

Le rattachement de l'Aisne et/ou la Somme avec le Nord Pas-de-Calais ne fait pas l'unanimité dans la région. La décision évoquée par François Hollande de réaliser des économies d'échelle en réduisant le nombre de régions à une quinzaine divise les politiques nordistes.

Daniel Percheron, président (PS) du conseil régional, ne s'est pas déclaré favorable à cette union. Selon lui, l'idée "qu'on fera des économies en regroupant les régions" est fausse : "Dans le Nord Pas-de-Calais, nous ne prélevons que 0,4% de la richesse régionale, a-t-il déclaré. Il ne faut pas casser les régions aujourd’hui. Il faut leur donner plus de compétences et de pouvoir."

"A la hauteur des grandes régions européennes"

La maire de Lille, Martine Aubry, n'est pas du même avis. Elle s'est dite favorable à des régions élargies afin d'être "à la hauteur des grandes régions européennes". "Les régions et les métropoles portent l’avenir, s’occupent de leur attractivité. Les départements et les communes sont dans la proximité, la solidarité", a-t-elle déclaré, en ajoutant ne pas être "très favorable à ce que la région soit en charge d’une fonction sociale". Selon elle, la démarche doit être progressive : "Dans une première étape, on pourrait regrouper plusieurs régions pour organiser ensemble des tâches."

De son côté, Patrick Kanner, président (PS) du conseil général du Nord, est à peu près du même avis. Pour lui, les régions actuelles ont une "taille inférieure à ce qu’elles devraient être au regard de la dimension européenne" : "Si la région Nord Pas-de-Calais devait évoluer, c’est vers le sud naturellement que nous devrions aller et porter nos regards", a-t-il ajouté. En attendant, du côté picard, la mobilisation s'organise avec des sites internet , des pétitions ou des vidéos qui circulent abondamment.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter