La génération "boomerang", quand les "quadras" retournent vivre chez leurs parents

DirectLCI
15 ans après le succès de Tanguy, qui racontait la vie d'un trentenaire réticent à quitter le cocon familial, ce phénomène est de nouveau d’actualité. Les sociologues l'appelent "la génération boomerang". Comme Olivier, 40 ans et aujourd'hui au RSA, près d'1,3 million de personnes de + de 25 ans retournent vivre chez leurs parents. Près de la moitié d'entre eux ont plus de 35 ans mais leurs situations sont très contrastées : un sur cinq est au chômage, un sur trois occupe un emploi, et la majorité est en CDI.

Sur le même sujet

Lire et commenter