La justice a tranché : le bonneteau n'est pas une escroquerie

DirectLCI
La cour d'appel de Paris a condamné mercredi à six mois d'emprisonnement un homme qui tenait un jeu de bonneteau, écartant le chef d'escroquerie pour ne retenir que celui d'organisation de jeu de hasard sans autorisation.

Plus d'articles

Lire et commenter