La justice décide de ne pas fermer le site de "Joe le Corbeau"

La justice décide de ne pas fermer le site de "Joe le Corbeau"

DirectLCI
FAIT DIVERS - Ce vendredi, la justice a rejeté la demande de blocage du site internet de "Joe le Corbeau", dessinateur proche de Dieudonné. Il avait notamment été mis en examen en janvier pour provocation à la haine raciale.

Le site internet de "Joe le Corbeau", dessinateur proche de Dieudonné, pourra continuer d'exister. Ce vendredi, le Tribunal de grande instance de Toulouse a décidé de rejeter la demande du parquet qui visait à bloquer l'accès au site Croah.fr ainsi qu'à ses versions antérieures.

"Le tribunal nous dit qu'il n'y pas de contestation sur le fond", indique Me Eric Zerbib, avocat de la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) qui appuyait la demande du parquet. Ce dernier aurait dû "détailler précisément dans l'assignation ce qui est reproché à Noël Gérard, le fameux Joe le Corbeau ", poursuit Me Eric Zerbib.   

Manque de précisions

Les avocats de "Joe le Corbeau" avaient justement fondé l'ensemble de leur argumentaire sur le manque de précisions du parquet qui n'avait pas pris la peine de lister les écrits ou encore les dessins justifiant la fermeture du site, selon eux. Pour l'heure, le parquet a indiqué qu'il examinait les possibilités de faire appel de cette décision. Ce dernier avait également assigné les principaux fournisseurs d'accès à internet (SFR, Orange, Bouygues, Numéricable, Free, SFR, Darty) dans le but de les contraindre à bloquer les sites.

A 32 ans, ce n'est pas la première fois que Noël Gérard doit faire face à la justice. Au mois de janvier dernier, il avait été mis en examen à Toulouse pour provocation à la haine raciale. En cause : la diffusion sur la toile d'une photo montrant un homme réalisant une "quenelle" devant l'école juive Ozar Hatorah, comme le rappelle Le Figaro . Noël Gérard avait également mis en doute le fait que Mohammed Merah était bien l'auteur de la fusillade en mars 2012.

Plus d'articles