La kamikaze a passé un coup de fil avant de se tuer, la chasse à l'homme continue

DirectLCI
"La jeune femme kamikaze a vraisemblablement passé un coup de fil juste avant de faire exploser son gilet, elle a sans doute averti des complices" a déclaré Georges Brenier, spécialiste police de TF1. Les enquêteurs ont la conviction qu'il y aurait des autres suspects à Saint-Denis.

Sur le même sujet

Lire et commenter