La libération conditionnelle de Patrick Henry étudiée par la cour d'appel de Paris

DirectLCI
La cour d'appel de Paris se prononce jeudi sur la dernière demande en date de remise en liberté de Patrick Henry. L'homme avait échappé à la peine de mort en 1977 pour avoir enlevé et assassiné le petit Philippe Bertrand. Après 38 ans de prison, s'il devait être libéré, la justice lui imposera une surveillance étroite pendant les neuf années à venir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter