La métropole Aix-Marseille peine à séduire les salariés

La métropole Aix-Marseille peine à séduire les salariés

ENQUETE – Selon un sondage Opinion Way pour la société Foncière des Régions, la métropole Aix-Marseille arrive en 7e position sur 14 des villes où les salariés envisageraient de venir vivre et travailler. Loin derrière Bordeaux, Nantes et Lyon. Mais des signes de changements apparaissent.

Coup dur pour Aix-Marseille. Selon un sondage Opinion Way pour la société Foncière des régions , notre métropole se classe en milieu de classement des régions où les salariés envisageraient de venir vivre et travailler. Avec 12% des suffrages, Aix-Marseille se classe en 7e position sur 14, loin derrière Bordeaux (23%), Nantes (20%) et Lyon (17%).

Dans le détail, plusieurs facteurs semblent plomber la métropole Aix-Marseille en termes d’attractivité. Seulement 8% des sondés estiment en effet que les questions de transports, d’emploi, d’éducation, de politique locale, de cadre de vie et d’immobilier vont s’améliorer dans les 10 prochaines années.

"Marseille pâtit d'une image moins favorable dans l'opinion publique, notamment due au traitement médiatique et à toute une série de problèmes, comme la question du ramassage des ordures ou l'insécurité", explique à metronews Frédéric Micheau, directeur des études chez Opinion Way.

Des signes d’amélioration

Des résultats troublants d’autant que 55% des salariés français aimeraient travailler près de la mer. Bon point: Marseille et les Bouches-du-Rhône bénéficient d’un littoral de plus de 200 kilomètres. "Mais dans la tête du public, la mer n’est pas associée au département, indique Isabelle Brémond, directrice de Bouches-du-Rhône Tourisme. Pour les gens, la mer est plus souvent associée au Var", précise-t-elle.

La métropole Aix-Marseille serait-elle donc condamnée à rester le parent pauvre en termes d’attractivité? Pas si vite si l’on regarde la place de la culture dans notre métropole sur les 10 dernières années. Selon le sondage, 16% des salariés pensent que la vie culturelle a "favorablement évolué" ces 10 dernières années.

Près de 11% d’entre eux estiment que cela va continuer pour les dix prochaines années. "Ça ne m’étonne pas, souligne Isabelle Brémond. Il y a un avant et un après Marseille 2013". De quoi garder confiance pour l’image de la métropole Aix-Marseille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : plus de 100 morts depuis lundi dans la bande de Gaza

EN DIRECT - Vaccination des mineurs : "Il faudra l'envisager à partir de l'automne", selon le Pr Yazdanpanah, membre du Conseil scientifique

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.