La nouvelle carte Pass Pass au cœur de la lutte anti-fraude

La nouvelle carte Pass Pass au cœur de la lutte anti-fraude

DirectLCI
TRANSPORT – Jusqu'à la fin du mois d'avril, 200 agents en blousons blancs vont réaliser des opérations de sensibilisation à la validation de la carte Pass Pass dans le métro lillois. Ils seront parfois accompagnés de contrôleurs.

Après l'opération de contrôle coup de poing de vendredi, le réseau de transport en commun Transpole va poursuivre sa sensibilisation contre la fraude durant tout le mois d'avril. Dans le cadre de la campagne de sensibilisation baptisée  "Je valide, je passe" , quelque 200 agents, habituellement affectés dans des bureaux, vont être mobilisés dans sept stations de la métropole lilloise. Ils seront reconnaissables à leurs blousons blancs et accompagné parfois de contrôleurs.

Car avec l'arrivée de la carte Pass Pass, les usagers doivent prendre de nouvelles habitudes au cours de leurs trajets. "La validation est obligatoire pour tous, y compris les abonnés, rappelle Transpole. On pose sa carte sur le validateur, on valide en attendant un bip sonore et une coche verte, puis on passe."

"Réhabituer les clients au geste"

Selon Gilles Fargier, directeur général de Transpole , le but est de "réhabituer les clients au geste". Un geste utile aux contrôleurs pour identifier de visu les fraudeurs. En cas de défaillance technique, ces premiers ont pour consigne d'être indulgent. 

Selon les dernières statistiques, le fléau de la fraude toucherait presque 20% des trajets. Un pourcentage élevé qui se traduit par 14 millions d’euros de pertes annuels pour l'opérateur lillois. De quoi menacer dangereusement la maintenance, l'exploitation, les services ou encore la rénovation du réseau. Résultat, pour encore mieux cibler les "actions de contrôle", Transpole réfléchit à l'utilisation de la vidéoprotection.

Plus d'articles