La nouvelle prison de Nice installée à Saint-Laurent-du-Var ?

La nouvelle prison de Nice installée à Saint-Laurent-du-Var ?

DirectLCI
POLEMIQUE - L'Etat réalise une "étude d'impact" en vue de construire une maison d'arrêt aux Iscles, en face de l'Allianz Riviera de Nice.

Et si la nouvelle prison de Nice était finalement construite de l'autre côté du Var, à Saint-Laurent-du-Var ? Après avoir exploré des dizaines de pistes, l'Etat envisage sérieusement l'hypothèse d'une construction en face de l'Allianz Riviera, si l'on en croit l'appel d'offres lancé fin avril par l'agence publique pour l'immobilier de la justice et révélé ce mercredi par Nice-Matin.

Ce marché public concerne "une mission de diagnostic de la faune et de la flore ayant pour but d'évaluer l'impact potentiel de la construction d'un établissement pénitentiaire sur le terrain des Iscles à Saint Laurent du Var". La date limite pour déposer une candidature, initialement fixée à ce vendredi midi, a été prolongée jusqu'au 4 juillet.

"Le site le plus propice" selon le préfet

"Ce site est aujourd'hui le plus propice du secteur, confirme à metronews le préfet des Alpes-Maritimes ( son interview ici ), et il n'y a pas pléthore de terrains disponibles d'au moins 11 hectares dans un rayon de 30 minutes autour du palais de justice de Nice. Mais on ne peut pas encore parler de 'projet', nous en sommes simplement au stade exploratoire. Il est prématuré de monter en pression !" Il n'empêche, l'information provoque déjà une levée de boucliers en mairie de Saint-Laurent-du-Var.

"Nous ne voulons pas de prison à la porte nord de Saint-Laurent-du-Var, où nous avons d'autres projets structurants, affirme à metronews le maire, Joseph Ségura. Et l'élu de décrire "des parcelles appartenant à différents propriétaires privés entre le stade de rugby des Iscles et le centre canin qui sont situés en zone agricole ou à urbaniser, et toujours inondables".

La "colère" du maire de Nice

Dans un communiqué, le maire de Nice, Christian Estrosi, a exprimé mercredi après-midi sa "colère" en apprenant l'existence du projet. "Construire une prison en plein cœur de l’Eco-Vallée, dans cet espace préservé et tourné avant tout vers le développement durable et l’économie verte, est impensable et je le combattrai de toutes mes forces".

La première quinzaine du mois de juillet, une délégation de l'agence publique pour l'immobilier de la justice doit se rendre dans les Alpes-Maritimes pour une réunion avec le préfet et le maire de Saint-Laurent-du-Var.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter