La péniche de la Daurade sera remorquée plus tard que prévu

La péniche de la Daurade sera remorquée plus tard que prévu

DirectLCI
NAVIGATION - A l’issue d’une réunion technique, la mairie a annoncé que le bateau "le Tenace", qui a sombré en décembre dernier devant le quai de la Daurade, ne sera pas renfloué avant la première quinzaine du mois de février.

La péniche "Le Tenace" qui a coulé sur le quai de La Daurade peu avant Noël, devrait encore attirer les badauds sur les bords de Garonne pendant quelques jours. Une réunion technique rassemblant la ville de Toulouse, Voie Navigable de France, la société d’études maritimes et l'expert de l'assurance a décidé ce vendredi de repousser le sauvetage du bateau à la première quinzaine du mois de février.

Une opération de remorquage du bateau jusqu’à Ramonville devait à l'origine se dérouler à la fin du mois de janvier. Mais pour le moment "le niveau de la Garonne ne permet pas de le remorquer. L’option choisie consiste à renflouer la péniche - la vider de son eau ndlr-", explique-t-on à la mairie, propriétaire du "Tenace". 

Une opération de pompage début février

Une fois hors d'eau, les experts pourront déterminer les causes du sinistre et confirmer si "l'eau provient d'une infiltration lente qui l'aurait fait chavirer et permis à l'eau de s'engouffrer par un hublot laissé ouvert" selon l'hypothèse retenue par la mairie. Une remise en marche du moteur sera aussi tentée. Il faudra ensuite remorquer la péniche jusqu'à Ramonville via le canal de Brienne puis le canal du Midi. "Pour cela, il faudra que la Garonne soit en dessous du seuil de 0.70 mètres, explique Jacques Noisette, de Voie Navigable de France. Mais au mois de février, mars, on est en pleine période de crue".

Dans le monde de la batellerie toulousaine on s'étonne que le renflouement n'ait pas été tenté plus tôt. "Cela aurait pu être fait en une semaine, avance Christian Delmas, propriétaire de la péniche Baladine amarrée elle aussi quai de la Daurade. Le problème c'est que depuis que la péniche touche le fond de la Garonne, de la vase a dû s'infiltrer, cela va ralentir le renflouement et le rendre beaucoup plus coûteux".

La mairie a programmé une opération de pompage vers le 3 février et deux grues vont tirer vers le haut la péniche pour la stabiliser. Sa remise en état est désormais prévue "courant 2014". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter