"La permission de sortie ne connaît un taux d'échec que de 0,5%" rappelle le principal syndicat des magistrats

FRANCE
"La permission de sortie est un mécanisme qui a fait ses preuves, qui existe depuis un demi-siècle et qui ne connaît un taux d'échec que de 0,5%", rappelle sur LCI Véronique Léger, secrétaire nationale de l'USM (Union syndicale des magistrats). C'est le moyen de permettre aux détenus de se réinsérer dans la société, explique-t-elle. "Le soupçon du pire n'est pas toujours suffisant, il faut pouvoir fournir des éléments de preuve de la dangerosité", ajoute-t-elle.
Lire et commenter