La police de Loire-Atlantique débarque sur les réseaux sociaux

La police de Loire-Atlantique débarque sur les réseaux sociaux

DirectLCI
INITIATIVE – La police de Loire-Atlantique est la première de France à ouvrir un compte sur twitter. Le but : faire passer des informations, se rapprocher des habitants, et communiquer sur ses actions.

Attention, la police arrive… sur Twitter. A Nantes, la direction départementale de la sécurité publique vient d’ouvrir un compte  à l'heure où "80 % des internautes sont sur un réseau social", constate le commissaire divisionnaire Thierry Palermo, en charge du projet.

L’antenne de Nantes a été la première de France à se lancer, avec un premier tweet le 27 décembre dernier. La consigne est venue tout droit du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui a appelé, en septembre dernier, à une "police 3.0". Au niveau national, les forces de l'ordre sont déjà présentes sur les réseaux sociaux. Mais l’échelon local commence juste à se mettre en place sur Internet - le premier pas a été fait début janvier, avec la mise en place de la préplainte en ligne.

"Créer un lien de confiance, communiquer sur nos actions"

Sur @PNationale44 sont ainsi postées toutes sortes d'informations : messages de prévention, de recrutement ou de conseils, des nouvelles sur des affaires résolues – vols, cambriolages, lutte contre l’alcool –, des focus sur des services de police, ainsi que des appels à témoins.

"C’est un outil pour rapprocher les forces de l'ordre de la population en créant un lien de confiance", détaille Thierry Palermo. "Mais l’objectif premier est de diffuser rapidement de l’information, et de nous faire de la publicité, en communiquant sur nos actions." Reste que malgré la rapidité d’internet, la prudence est de mise : seuls le directeur et les deux adjoints de la sécurité publique ont accès au compte, et débattent chaque matin de ce qui y figurera ou pas. "Tous nos collègues peuvent faire des propositions. Mais on sera très prudent sur des affaires qui peuvent avoir des conséquences judiciaires", explique Thierry Palermo. "On ne s’oblige pas à avoir un tweet tous les jours, ce sera en fonction de l’actualité".

Le compte @PNationale44 affiche pour l’instant 137 abonnés, avec une belle majorité de journalistes et de politiques. 

Plus d'articles