La Redoute : environ 500 salariés en colère ont manifesté à Lille

La Redoute : environ 500 salariés en colère ont manifesté à Lille

France
DirectLCI
SOCIAL – Les salariés de l'enseigne nordiste réclament toujours des garanties sociales pour ceux qui seront choisis dans le cadre de la suppression de près de 1 200 emplois prévue par les repreneurs.

Ils réclament des garanties sociales. Environ 500 salariés de La Redoute ont défilé ce mardi matin, dans les rues du centre-ville de Lille, pour protester contre la suppression de près de 1 200 emplois annoncée par les futurs repreneurs de l'enseigne nordiste . Le cortège s'est élancé de la gare Lille Flandres derrière des banderoles "Des garanties sociales pour tous les salariés" ou "Non aux licenciements à La Redoute".

"On veut des garanties maximales pour les collègues qui partiront et pour ceux qui iront en pré-retraite, clame Thierry, salarié depuis 12 ans. Nous ne sommes pas dupes : les deux repreneurs ont été choisis pour faire le sale boulot."

Les caisses "siphonnées"

A ses côtés, des pancartes "Pinault fossoyeur de La Redoute" fleurissent dans le défilé aux cris de "Pinault, voyou, La Redoute est à nous". "Il est personnellement responsable de la situation, ajoute Nadine, autre salariée qui craint pour son poste. Il a siphonné les caisses de l'entreprise pendant deux décennies afin d'investir dans le luxe. Et maintenant il veut se débarrasser de nous en supprimant la moitié des salariés."

Concrètement, les syndicats demandent à Kering de "mettre de l'argent de côté pour pallier tous les problèmes qui pourraient se présenter dans les années à venir". Selon eux, le plan présenté par les futurs repreneurs n'est en effet pas suffisant pour redresser La Redoute.

Les débrayages sur les différents sites de La Redoute devraient se poursuivre. En novembre, plus de 1200 personnes, salariés et sympathisants, avaient manifesté pour sauver l’emploi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter