La réforme des rythmes scolaires est très coûteuse dans les petites communes

FRANCE
DirectLCI
Six mois après la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, la mairie de Bains-sur-Oust en Ille-et-Vilaine a toujours du mal à s'accommoder de ces changements. Ils ont déjà dépassé le budget de 20% pour organiser le temps péri-scolaire. Le plus dur est de trouver des intervenants qualifiés pour un nombre d'heures réduit.
Lire et commenter