La réforme sur le temps partiel divise

Les salariés à temps partiel ne pourront plus être embauchés pour une durée inférieure à 24 heures de travail par semaine. Cette nouvelle mesure, destinée à limiter la précarité ne fait pas l'unanimité chez les employeurs. Reportage.
FRANCE

Les salariés à temps partiel ne pourront plus être embauchés pour une durée inférieure à 24 heures de travail par semaine. Cette nouvelle mesure, destinée à limiter la précarité ne fait pas l'unanimité chez les employeurs. Reportage.
Lire et commenter