La région Midi-Pyrénées, terre de robots

La région Midi-Pyrénées, terre de robots

INNOVATION - Ce week-end la Cité de l'Espace accueille l’élite internationale de la robotique à l'occasion de la compétition de robots Rock'in. Une façon de sensibiliser le grand public au dynanisme de la recherche et des entreprises qui imaginent les robots qui faciliteront notre quotidien dans le futur.

Des robots capables de vous dire où vous avez égaré vos lunettes ou d’identifier si c’est votre docteur ou le postier qui sonne à la porte. Science-fiction ? Pas si sûr, si l'on en croit les démonstrations d’équipes scientifiques européennes réunies tout ce week-end à la Cité de l’Espace à l’occasion de Rock’in. Cette compétition mondiale de robots a naturellement trouvé sa place à Toulouse où le secteur de la robotique est en plein développement.

Des robots pour effectuer les tâches répétitives

Au CNRS, les chercheurs du Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS), qui organise ce rendez-vous, programment des robots susceptibles de nous aider à la maison ou au travail. "Nous travaillons surtout sur leur intelligence artificielle afin qu’il puisse s'adapter et interagir avec les humains, explique Rachid Alami, responsable du thème Robotique (ROB) au LAAS-CNRS à Toulouse. Quand on pense aux robots, on pense à ceux qui ont une forme humanoïde. Ceux qui apparaîtront dans nos vies à l’horizon cinq ou dix ans, seront plutôt des robots mobiles ou volants."

Le LAAS travaille par exemple sur des modèles qui assisteront l’homme dans son travail. "Des robots existent déjà dans l’industrie mais ils sont puissants et dangereux. L’enjeu est de faire en sorte qu’ils puissent s’adapter au comportement humain. Nous collaborons par exemple avec PSA Peugeot Citroën pour imaginer un robot qui assistera l’homme dans le montage de suspension".

"Le robot va aider l'homme et non le remplacer"

Dans la région, des robots travaillent déjà dans les champs. "Nous avons développé le robot Oz qui désherbe mécaniquement, explique Aymeric Barthes, cofondateur de l’entreprise Naïo technologies. Il permet aux maraîchers de se libérer d'une tâche très gourmande en temps et de limiter leurs troubles musculosquelettiques." Des entreprises émergent également dans le domaine de la santé ou de l’assistance à la personne. La start-up Millinav basée à Ramonville va par exemple commercialiser une prothèse de jambe intelligente électrique qui va aider la personne amputée à mieux trouver son équilibre.

Autant d'innovation que la région Midi-Pyrénées veut accompagner. "Sur le territoire, nous avons un corpus de 200 entreprises et 18 laboratoires de recherche. Notre but est de les mettre en réseau localement et au niveau européen", explique Christophe Nicot, directeur général de Midi-Pyrénées innovation. Reste à accepter de laisser entrer les machines dans notre vie quotidienne. " Beaucoup craignent que les robots ne piquent des emplois , glisse Rachid Alami. Le but de Rock'in est justement de montrer au grand public que le robot va aider l’homme et non le remplacer."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Saône-et-Loire : une adolescente meurt électrocutée avec le chargeur de son téléphone portable

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.