La rentrée scolaire des élèves repoussée d'un jour en septembre

FRANCE
DirectLCI
ECOLE – Le décalage de la rentrée des professeurs des écoles du 29 août au 1er septembre, date déjà prévue pour celle des élèves, soulevait des problèmes d'organisation. Un temps hésitant, le gouvernement a donné raison aux syndicats en annonçant ce vendredi matin que les écoliers retourneront finalement à l'école le 2 septembre.

Le couac s'annonçait, Benoît Hamon y a coupé court. Le ministre de l'Education nationale a annoncé ce vendredi qu'il avait décidé de décaler la prochaine rentrée scolaire du 1er au 2 septembre, mettant fin aux inquiétudes des syndicats. Ces derniers avaient obtenu que la pré-rentrée des professeurs, initialement prévue le 29 août, soit repoussée au 1er septembre. "Toucher au mois d'août est symboliquement inenvisageable", avaient-ils alors justifié. Mais cela signifiait que professeurs et élèves rentrent à la même date, ce qui posait des problèmes d'organisation.

Généralisation des nouveaux rythmes scolaires

"Il faut très vite que le ministre mette fin à cette confusion généralisée et précise les choses", avait réclamé jeudi Sébastien Sihr, le secrétaire général du SNUipp, principal syndicat d'enseignants de l'école primaire. "La pré-rentrée aura lieu le 1er septembre et la rentrée des élèves aura lieu le 2", a donc tranché Benoît Hamon, en visite à l'Ecole supérieure de professorat et de l'Education (ESPE) de Melun. Les instituteurs conservent ainsi leur journée consacrée à l'organisation de l'année scolaire qui démarre.

"Une rentrée ne s'improvise pas, ni dans le premier, ni dans le second degré. La pré-rentrée est indispensable à la cohésion de l'équipe, à l'accueil des nouveaux, aux derniers ajustements techniques (emplois du temps, composition des classes, tableaux de service), à la finalisation des projets", a souligné le SE-Unsa, deuxième syndicat de l'éducation. Cette concertation sera d'autant plus indispensable l'année prochaine, avec la généralisation des nouveaux rythmes scolaires à toutes les écoles.

Lire et commenter