La suppression de la bourse au mérite indigne les étudiants

FRANCE
DirectLCI
ETUDIANTS - Les bacheliers ayant obtenu la bac mention Très bien ne se verront plus attribuer une bourse au mérite de 1800 euros par an à l'université. Une nouveauté de la rentrée 2014 qui provoque l'ire des étudiants.

Les meilleurs bacheliers de France ne toucheront plus un sou. Grâce à leurs très bons résultats récompensés d'une mention Très bien, la bourse au mérite leur accordait jusqu'à présent 1800 euros par an durant deux à trois années universitaires. Mais ce petit cadeau n'existera plus à la rentrée 2014 . La raison ? Son coût. La mesure, prise en 2009 par Valérie Pécresse, coûtait pas moins de 40 millions d'euros à l'Etat. Le ministère de l’Enseignement supérieur a donc décidé le 24 juillet dernier de définitivement la supprimer.

Cette disparition suscite l'indignation de nombreux étudiants sur les réseaux sociaux. Une pétition a d'ailleurs été lancée , qui a pour l'heure réuni plus de 4000 signatures, dont celles du député centriste Yves Jégo (UDI). La page Facebook "Touche pas à ma bourse, je la mérite" comptabilise quant à elle plus de 17.000 membres.

"Les bacheliers à mention étaient de plus en plus nombreux et le suivi pendant leurs études était compliqué", justifie Geneviève Fioraso, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur. Avant d'expliquer que de nouvelles mesures seront parallèlement mises en œuvre, tournées vers les étudiants les plus défavorisés : "Suite à une concertation avec les syndicats étudiants, nous avons décidé de privilégier les boursiers sur critères sociaux, d'où la création d'un nouvel échelon à la rentrée". Un échelon qui permettra à 137.000 étudiants modestes qui ne touchaient aucune aide pour le moment de bénéficier désormais de 1000 euros par an. Quant aux étudiants qui touchaient déjà la bourse au mérite avant le 24 juillet, ils continueront de percevoir la donation jusqu'à son terme.

Lire et commenter