La "Une" de Charlie Hebdo sur les attentats en Catalogne accusée d'amalgame entre islam et terrorisme

La "Une" de Charlie Hebdo sur les attentats en Catalogne accusée d'amalgame entre islam et terrorisme
FRANCE

Toute L'info sur

Attentats de Barcelone et Cambrils

POLÉMIQUE - La "Une" du numéro de Charlie Hebdo daté du mercredi 23 août, consacrée aux attentats en Espagne, s'est rapidement retrouvée parmi les sujets les plus commentés sur Twitter ce mardi soir. En cause : son dessin et surtout le message qu'il diffuse, accusé de faire l'amalgame entre islam et terrorisme.

Une fois n’est pas coutume, la "Une" de Charlie Hebdo  sur les attentats en Espagne fait polémique. La couverture, un dessin de Juin, montre une camionnette s’éloignant en laissant derrière elle deux cadavres dans une mare de sang – allusion à l’attaque sur les Ramblas qui a fait treize morts jeudi dernier -, avec les mots : "Islam, religion de paix… éternelle". 

Diffusée sur les réseaux sociaux par le journal satirique, la "Une" a beaucoup fait réagir. De nombreux internautes ont accusé le journal de faire l’amalgame entre islam et terroriste, et d’attiser la haine envers les musulmans.

D'autres ont défendu le journal en rappelant ses positions anti-religion.

D'autres encore, devant le déferlement de tweets islamophobes, ont tenu à rappeler aux sympathisants d'extrême droite que le Front national et Marine Le Pen avaient souvent été moqués et dénoncés par Charlie Hebdo.

Après les attentats de Bruxelles en mars 2016 notamment, Charlie Hebdo s'était déjà attiré de vives critiques en représentant en une le chanteur Stromae demandant "Papa où t'es ?" à des bouts de bras et de jambes déchiquetés, qui lui répondaient  "Ici" ou "Là".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent