La vicomtesse de Castelbajac assassinée dans son château du Gers

FRANCE
FAIT DIVERS - La vicomtesse de Castelbajac a été retrouvée morte dans son château gersois mercredi. Un homme a été interpellé sur place. Il pourrait être aussi l'auteur de l'accident mortel qui avait coûté la vie, le même jour, et dans la même région, à un homme de 99 ans.

L'accident mortel qui a coûté la vie à un homme de 99 ans, hier, à Cazaux-Savès, n'était peut-être pas l'unique drame de cette journée . En effet, le chauffard qui a fauché l'ancien maire de la commune et ancien garagiste pourrait, selon le parquet d'Auch, être aussi l'assassin de la vicomtesse de Castelbajac, de la famille du couturier du même nom. En effet, l'aristocrate a été retrouvée morte, gisant dans une mare de sang, à son domicile mercredi par des amis.

La macabre découverte a été faite à 14 heures, au château de la septuagénaire, à Cazaux-Savès, dans le Gers. Michelle de Castelbajac, âgée de 78 ans, aurait été tuée "de façon très violente", le crâne fracassé contre le sol.

Le suspect hospitalisé sous contrainte

Alarmés par un homme qui rôdait dans le domaine de la victime et qui tentait de se faire passer pour un membre de la famille, les amis présents sur les lieux ont, selon nos confrères de Sud-Ouest, contacté la gendarmerie. Dépêchés sur les lieux, ils ont interpellé l'individu sur place.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le meurtrier présumé ne connaissait pas la victime. "Nous n'avons pas encore très bien compris ce qu'il faisait là, confie le procureur d'Auch. Il ne semble pas avoir toute sa tête. Il va falloir démêler dans ce qu'il avance ce qui est du domaine du vrai et ce qui relève du domaine du délire. Les enquêteurs ont relevé des traces d'effraction sur une fenêtre". En raison de ses problèmes psychologiques, ce Lot-et-Garonnais de 28 ans n'a pas pu être gardé à vue et a été hospitalisé sous contrainte. 

À LIRE AUSSI >> Un homme avoue le meurtre de la vicomtesse de Castelbajac

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter