La Villa Méditerranée plonge 20000 lieux sous la mer

La Villa Méditerranée plonge 20000 lieux sous la mer

Avec sa nouvelle exposition "Sous la mer, un monde", la Villa Méditerranée emmène le public dans les profondeurs sous-marines.

Au bout de la salle supérieure, surplombant le J 4 , elle apparaît comme une évidence. A la fois majestueuse et, semble-t-il, infinie. L'impression que cette étendue bleue, qui se déploie à l'envie sous nos pieds, nous envahit alors. Comme si, finalement, elle ne faisait plus qu'un avec son phare : la Villa Méditerranée.

C'est d'ailleurs l'un des objectifs de l'exposition "Sous la mer, un monde", qui débute aujourd'hui dans l'un des symboles architecturaux de MP2013. "Nous voulions briser l'idée de frontière entre la terre et la mer. Montrer que l'un interagit sans cesse avec l'autre", affirme le commissaire d'exposition, Alain Bergala, montant sur les immenses escalators du musée, pour nous accompagner dans les profondeurs sous-marines.

Aux commandes d'un simulateur

Un voyage initiatique conçu de façon ludique par le biais d'un jeu de l'oie. "Le parcours est divisé en 63 cases. Chacune d'entre elles aborde un thème précis", explique le réalisateur natif de la région. Dans une atmosphère sombre et bleutée, le plateau de 850 m² joue avec les couleurs pour orienter le public suivant son âge et ses centres d'intérêt en tentant, toujours de le surprendre. Ici, un oursin à l'échelle humaine confectionné grâce à une machine 3D qui fait écho à une impressionnante installation de méduses, en suspension. On apprend que celles-ci sont apparues il y a… 650 millions d'années.


"L'étude des paysages aquatiques permet d'en savoir plus sur l'histoire de la planète et son évolution", précise le spécialiste. Pour mieux s'en rendre compte, les visiteurs, loin d'être passifs, participent à des ateliers. Comme celui du simulateur d'exploration, où l'on prend véritablement les commandes d'un mini-sous-marin. "La mer Méditerranée est toute petite comparée aux océans. Elle subit les mêmes phénomènes qu'eux, mais plus rapidement et à plus petite échelle." Une façon donc d'en savoir un peu plus sur son passé. Son futur, aussi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.