La voyance, une pratique de moins en moins marginale

Chaque année, près de 20.000 personnes parcourent les allées de l’espace Porte Champerret pour le salon Parapsy voyance, qui a lieu ce week-end et  fête son trentième anniversaire. Si la majorité des consultations concerne les femmes, le tabou de la voyance chez les hommes se dissipe petit à petit et l’image de sorcellerie laisse place à une recherche du bien-être assumée.  En tout, près de 80 voyants sont présents au salon pour faire étalage de leurs compétences.
FRANCE

Chaque année, près de 20.000 personnes parcourent les allées de l’espace Porte Champerret pour le salon Parapsy voyance, qui a lieu ce week-end et fête son trentième anniversaire. Si la majorité des consultations concerne les femmes, le tabou de la voyance chez les hommes se dissipe petit à petit et l’image de sorcellerie laisse place à une recherche du bien-être assumée. En tout, près de 80 voyants sont présents au salon pour faire étalage de leurs compétences.
Lire et commenter