L’absentéisme, le fléau si difficile à résoudre des hôpitaux français

DirectLCI
A l’hôpital de Fontainebleau, les absences s’accumulent et le personnel non médical totalise en moyenne 34 jours d’arrêt de travail par an. Des absences qui contraignent le personnel administratif à répéter les appels pour trouver des solutions de remplacement. Derrière ces arrêts fréquents, un quotidien éprouvant aussi bien physiquement que psychologiquement, en contact de patients en souffrance et de plus en plus âgés. Grâce à une réorganisation significative, l’hôpital de Fontainebleau a réussi à réduire ses journées d’absence de 40.000 à 35.000 par an.

Sur le même sujet

Lire et commenter