L’acteur Francis Huster publie un roman inspiré de l’affaire Xavier de Ligonnès

L’acteur Francis Huster publie un roman inspiré de l’affaire Xavier de Ligonnès

DirectLCI
LIVRE – L’acteur et metteur en scène vient de publier Family Killer, un polar qui se penche sur les membres d’une famille qui tuent les leurs. Il y fait des parallèles troublants avec l’affaire Dupont de Ligonnès, accusé d’avoir causé la mort de sa femme et ses quatre enfants à Nantes.

Xavier de Ligonnès continue de fasciner. L’acteur Francis Huster sort ce jeudi un livre, Family Killer, inspiré de l’affaire Ligonnès, père de famille soupçonné d’avoir tué en 2011 sa femme et ses 4 enfants à Nantes. Dans le livre, le héros du comédien, un détective, enquête sur une affaire identique.

Pour le metteur en scène en effet, les family killers, les tueurs de famille, sont les futurs "héros" du crime. Il confiait à la mi-janvier au Journal du dimanche  : "Il y en aura de plus en plus. Parce que les femmes vont s’y mettre. Pour l’instant, certaines tuent leurs enfants plutôt que leur mari. Pour épargner cette souffrance à leurs proches, elles passeront à l’acte. Les family killers remplaceront l’épidémie de serial killer qu’on connaît depuis 30 ans."

"Vu de l'extérieur, c'est un enfant chéri"

Pourquoi choisir Xavier de Ligonnès ? "Cela me semble être un cas dramatiquement exemplaire", répond-il. "Il n’a pas été pris. D’autres tueurs de famille peuvent donc suivre cet exemple maléfique et se dire : 'Je m’en sortirai comme lui.' Ensuite, sa culpabilité définitive, même si elle apparaît à 90 % indiscutable, n’a pas été totalement confirmée."

Francis Huster a aussi étudié la personnalité psychologique de ce genre de meurtrier. Pour lui, "en aucun cas, il ne s’agit de folie, ni même de folie criminelle", confie-t-il dans une interview à Presse-Océan . "Ces tueurs sont des planificateurs. Ils décident le jour et l’heure". Mais comment expliquer le passage à l’acte ? Pour lui, "vu de l’extérieur, c’est l’enfant chéri, qui a tout devant lui, d’une honnêteté incomparable, avec une vie exemplaire. Mais en fait il a été accablé d’échecs successifs. Son incapacité à assumer ce rôle de perdant a été la fissure morale qui a dû entraîner sa perte d’équilibre mental et cette explosion criminelle."

Sur le même sujet

Lire et commenter