L'acupuncture au service des réfugiés grâce à l'association Shennong et Avicenne

L'acupuncture au service des réfugiés grâce à l'association Shennong et Avicenne

Avec l'association Shennong et Avicenne, Elise Boghossian vient en aide aux migrants dans un bus médicalisé qui circule dans les différents camps du Nord-Pas-de-Calais. Psychologues, gynécologue mais aussi acupuncture qui est sa spécialité sillonnent les camps de réfugiés. Avec l'acupuncture, "on arrive facilement à soulager la douleur articulaire" qui naît à cause du froid et des chocs traumatiques, explique-t-elle sur le plateau de LCI Matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

EN DIRECT - Vaccination Covid : un comité scientifique consacré aux thromboses rares mis en place

INFO TF1/LCI - Rentrée scolaire : ce que prévoit le protocole sanitaire à partir de lundi

Lire et commenter