Larmes de Marianne, dessins... les réseaux sociaux mobilisés

DirectLCI
Les réseaux sociaux ont été les premiers à livrer des informations sur les attentats de Paris, les internautes sont aussi les premiers à exprimer leur solidarité avec les victimes. Sur facebook et twitter, on peut lire : "Nous sommes unis". Dans les autres villes de France, comme à Tours, l'incompréhension règne chez les habitants.

Plus d'articles

Lire et commenter