Larossi Abballa : ce que l’on sait de sa radicalisation

DirectLCI
Larossi Abballa, qui a tué lundi un couple de policiers, avait un passé dans l'islamisme radical. Il avait notamment été condamné en 2013 à trois ans de prison dont six mois avec sursis pour participation à une filière jihadiste vers le Pakistan. Marc Trevidic, juge antiterroriste, se rappelle “d’un homme très dur, butté et manipulateur”. A la mosquée qu’il fréquentait après sa sortie de prison, il n’avait éveillé aucun doute.

Sur le même sujet

Lire et commenter