L'assassinat de Cagnes-sur-Mer lié à deux autres règlements de comptes ?

L'assassinat de Cagnes-sur-Mer lié à deux autres règlements de comptes ?

DirectLCI
FAIT DIVERS – Les enquêteurs travaillent sur un possible lien avec les exécutions de Joseph Rivituso au Cannet (Alpes-Maritimes) et de Stéphane Tixier et Amadéo Titeux à Nice.

Un homme abattu de cinq balles, en pleine ville, par un tueur prenant la fuite en deux-roues. C'est la terrible scène qui s'est déroulée lundi soir à 22  h 15 sur la terrasse d'un restaurant du Cros de Cagnes-sur-mer dans les Alpes-Maritimes. "Une exécution dans la pure tradition du grand banditisme" souligne un enquêteur, qui évoque un possible lien entre cet assassinat et deux autres affaires récentes.

L'affaire du MIN resurgit

La victime, Régis Mijatovic, connaissait en effet très bien Joseph Rivituso, un patron de bar de 57 ans abattu mystérieusement dans le dos de trois balles dans son café du Cannet en août 2013, comme metronews le rappelait mardi.

Selon la police judiciaire, les assassinats de Mijatovic et Rivituso pourraient aussi avoir un lien avec un règlement de comptes – non élucidé – commis au Marché d'intérêt national de Nice en février 2012. Le vendredi 10 février, homme cagoulé arrivé en moto avec un complice avait tué par balles Stéphane Tixier, 49 ans, et Amadéo Titeux, 41 ans, tous deux connus de la justice pour des affaires relevant du grand banditisme.

A LIRE AUSSI >> Une main aux fesses à 2.000 euros

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter